vendredi 28 juillet 2017

Faire sa valise sans se prendre la tête !

QUE METTRE DANS SA VALISE ?


Tout dépend de votre séjour :

- durée
- climat (vérifier la météo)
- activités envisagées
- possibilité de laver vos vêtements sur place.

Un petit calcul : 

En général si l’option « lavage » est peu envisageable, on prévoit une tenue par jour en sachant qu’il est préférable de choisir plus de hauts que de bas, ces derniers pouvant être portés 2 voire 3 jours.
Et on ajoute un de « secours » et une ou deux tenues un peu plus habillées si besoin. 

Si vous risquez d’avoir besoin de certains vêtements dès votre arrivée, pensez à la mettre sur le haut de la valise.

L'astuce : 

Afin de pouvoir coordonner ses pièces ensemble facilement, limitez vous à 3 couleurs et en majorité des unis.

Mes chaussures !!!

Le problème des chaussures ! Et oui, on aimerait bien en avoir une paire pour chaque tenue, mais avec une seule valise, ce n’est pas possible.
Alors privilégiez celles qui peuvent être portées dans différentes occasions, confortables et limitez à une seule paire les escarpins ou sandales pour sortir.
Pour le voyage, afin de limiter le poids de votre bagage, portez la paire la plus encombrante ou la plus lourde.



COMMENT RANGER ?


Bien sûr, il va falloir gagner de la place.
On peut plier ses vêtements en les regroupant par type (les tee-shirts ensemble), plus facile de les retrouver après.

L’autre option, qui évite les faux plis et permet un gain de place, est la technique militaire : les rouler !

Il manque encore de la place : rangez vos chaussettes dans vos chaussures que vous placerez par paire, tête bêche, dans un sac plastique.

Si vous emportez des choses fragiles dans votre valise, protégez les avec vos chaussettes et glissez les entre vos vêtements.

N'oubliez pas les sacs plastiques pour regrouper le linge sale.



LA CHECK LIST


Cela ne vous semble peut-être pas très utile, mais c’est le meilleur moyen pour ne rien oublier, en la préparant bien sûr quelques jours avant à tête reposée.



VOYAGE EN AVION 






 A vérifier :

- la taille et le poids des bagages en cabine et en soute surtout pour les compagnies lowcost (pesez les avant le départ, les kilos excédentaires coûtent très chers),

- les restrictions concernant les objets ou les liquides.

Et les liquides : 

Pour les liquides, seuls sont autorisés en cabine les formats de 100ml maximum, regroupés dans un sac congélation hermétique de 20cmx20cm de contenance maximale de 1l. Pour les volumes supérieurs, il est obligatoire de les mettre en soute dans la valise.

Et si vous venez d’acheter votre parfum préféré à la boutique Duty free, pensez qu’il ne rentre pas dans cette obligation tant qu’il n’est pas ouvert !

Les contenants :    

Pas besoin d’acheter des formats avion qui souvent coûtent assez chers. Utilisez de petits flacons plastiques, faciles à trouver dans le commerce et remplissez les avec vos produits chouchous. Vous pourrez ainsi les jeter à la fin des vacances (encore un peu de place gagnée !).
Vérifiez qu’ils sont bien fermés et ne risquent pas de couler pendant le voyage.

Le bagage de survie !

Bien que les pertes de valises soient assez exceptionnelles, prévoyez malgré tout dans votre bagage à main un minimum vital pour pouvoir vous changer en attendant l’arrivée du bagage égaré et surtout rien de précieux dans la valise.

Personnalisez votre valise : 

Les bagages se ressemblent souvent quand ils arrivent sur le tapis, alors à moins que vous possédiez une valise léopard rose et rouge, pensez à la personnaliser, ne serait-ce qu’en attachant un petit ruban de couleur sur la poignée.

Et essayez de ne pas atteindre le poids maximal, vous aurez peut-être envie de rapporter quelques souvenirs...


DEPART POUR L’ETRANGER


Listez ce que vous risquez de ne pas trouver sur place ou qui vous coûtera beaucoup plus cher qu’ici : chargeurs, piles, adaptateurs… mais également quelques médicaments d’urgence pour les petits maux courants.


Alors bon voyage.. et profitez au mieux de vos vacances...




mardi 27 juin 2017

Les soldes !!! Savoir craquer !





Top chrono, c’est bientôt le jour J ! Deux fois par an, c’est la période de grande frénésie pour certaines, de grande félicité pour d’autres mais parfois aussi d’une certaine déception (voire déception certaine) une fois passée la période de fièvre acheteuse.


Alors pour dénicher les bonnes affaires et ne pas vous retrouver avec des pièces qui resteront au fond de votre dressing, voici quelques conseils.


  • Faire un tour dans son dressing 



Quelles sont les pièces qui vous manquent et en premier les basiques ? Si des basiques (intemporels en principe)  vous font défaut, c’est le moment d’investir dans un vêtement de belle qualité (qui vous durera plus longtemps) et qui sera plus abordable en cette période.

Profitez en pour effectuer un petit tri : quels sont les vêtements défraichis, démodés, tachés de façon irrémédiable ou tout simplement qui ne vous vont plus ?

Pour les vêtements ayant fait l’objet d’un repérage les jours précédant les soldes, essayez de retourner dans le magasin au plus tôt, dès le début des soldes ou demandez que la pièce soit mise de côté (possible avec certains magasins, la veille des soldes, surtout si vous êtes déjà cliente).


  • Définir son budget

Définissez au préalable votre budget afin de ne pas vous fâcher avec votre banquier.



  • Sélectionner sa tenue de combat

Prévoyez une tenue adaptée pour l’expédition, la robe étant plus confortable puisqu’il est possible d’essayer jupe ou pantalon sans se déshabiller ainsi que des chaussures aisées à retirer comme des ballerines ou des mocassins. Pensez aux mini-bas pour l’essayage de chaussures (certaines boutiques n’en ont pas à disposition).



  • Trouver la bonne affaire

Si vous ne vous sentez pas à l’aise dans le vêtement, s’il ne vous met pas en valeur, que vous n’avez rien avec quoi l’assortir ou si ce n’est pas vraiment votre style, vous pouvez être assurée qu’il a de grandes chances de rester dans le placard.

N’achetez jamais un vêtement un peu juste en vous disant que vous allez maigrir. Et bien sûr, l’essayage est impératif, certaines boutiques ne reprenant pas les articles soldés (à vérifier, mais normalement si vous découvrez un défaut, le commerçant doit vous le reprendre ou l’échanger). Si vous ne pouvez vraiment pas l’essayer, gardez bien le ticket de caisse et ne coupez pas l’étiquette avant de l’avoir essayé chez vous.

Vérifiez l’état, une éventuelle décoloration par le soleil, les coutures, doublure, boutons, et assurez vous que la fermeture ne coince pas… Le tissu se froisse-t-il facilement ?

Lisez bien l’étiquette comportant les conseils d’entretien : les vêtements ne supportant que le pressing risquent de vous revenir plus chers que le prix d’achat, surtout si ce ne sont pas des basiques.





Alors retenez justes ces quelques conseils... et très bons soldes !!!





www.luxfeminae.net
Bénédicte Riou
LUX FEMINAE   CONSEIL EN IMAGE
Prestations particuliers hommes et femmes (image personnelle et professionnelle) sur le Morbihan